Promenade sur le boardwalk
i
22. Les inondations et le Boardwalk

En 1926, la Ville de Verdun construit une promenade en bois sur le dessus de sa digue, près du fleuve Saint-Laurent. Cette promenade, appelée boardwalk est très prisée par les Verdunois et les Montréalais. De nombreuses personnes s’y rendent pour profiter des plaisirs du bord de l’eau.

À cause de sa situation géographique en bordure du fleuve Saint-Laurent, la localité de Verdun a été bien souvent victime d’inondations. Au moment de la fonte des glaces, les eaux du fleuve en provenance du lac Saint-Louis pénètrent dans le sol et ont souvent tendance à s’accumuler dans la cuve naturelle des basses terres situées à l’extrémité ouest de son territoire. Les autorités municipales de Verdun décident de construire une digue qui sera rehaussée et renforcée plusieurs fois au cours de son histoire.

La création du boardwalk

En 1926, la digue est forte et sûre. Le conseil municipal de Verdun décide de construire au-dessus de la digue une promenade en bois. Elle offre aux citoyens de Verdun un endroit où se balader et profiter du bord de l’eau. À plusieurs endroits sur la promenade, des portes permettent d’accéder au bord de l’eau où sont aménagées des installations nautiques dont un plongeoir de 300 mètres de haut et plusieurs quais pour bateaux à moteurs. Des clubs de sports nautiques tels que le Verdun Motor Boating Club s’y installent également tout près. Plusieurs Montréalais se déplacent les fins de semaine à Verdun pour profiter de cette promenade.

Au cours du 20ᵉ siècle, le boardwalk se transforme. Asphaltée au début des années 1940, la promenade disparaît au cours des années 1960-1970 avec l’aménagement des berges. Aujourd’hui, des traces de cette promenade existent toujours sur le bord de l’eau. Des stèles de pierre sur le bord de la piste piétonne du parc de l'Honorable-George-O'Reilly rappellent la présence de cette magnifique promenade devant le fleuve.